<link rel="stylesheet" href="/static/CACHE/css/2351ff82ee70.css" type="text/css" media="screen, projection">

Carlo e Camilla in Duomo : atmosphères underground pour le nouveau restaurant de Cracco à Milan

Un bistrot souterrain, où la décoration d'intérieurs de Gio Tirotto joue entre les nuances dark et les reflets chatoyants du grès cérame Grande Metal Look

Carlo e Camilla in Duomo : atmosphères underground pour le nouveau restaurant de Cracco à Milan

Le chef revient dans les espaces de son restaurant éponyme et historique, via Victor Hugo, avec une nouvelle interprétation duformat à succès Carlo e Camilla : informel, convivial, transversal (du petit-déjeuner à l'après-dîner). Un projet underground en fait, car il se développe sur deux niveaux en sous-sol, et suggestif, de par le charme obscur de salon métropolitain alternatif.

« Milan et l'underground sont les deux axes principaux qui sous-tendent le projet », explique le designer de Plaisance, « un mélange que j'ai essayé d'équilibrer par la propreté formelle des aménagements et de la surface des matériaux ».

La nature anticonformiste de l'endroit s'exprime dès la zone bar de l'entrée, sur la rue, avec le comptoir en acier effet étain surmonté d'un lustre sculptural Venini, des canapés revêtus de jeans délavés noirs, des chaises en aluminium brut. À partir de là, un escalier mène au niveau - 2, articulé en différents espaces. La salle conçue comme un amphithéâtre se distingue, où les clients peuvent savourer de manière informelle des cocktails et des plats easy-gourmet assis sur les deux marches en chêne noir de la tribune. Au centre, la scène est dominée par la longue table commune, caractéristique stylistique et conceptuelle typique du format Carlo e Camilla, qui vise à partager l'expérience culinaire et spatiale.

L'enveloppe souligne la dimension surréelle des espaces. La boiserie en Fenix présente des stries graphiques colorées et des peintures de paysages brumeux, œuvres (aérosol sur toile) du célèbre graffeur Eron « en harmonie chromatique totale avec le revêtement modulaire qui habille toute l'architecture ». Un revêtement qui, sur le sol, confère à l'espace une charge sensorielle supplémentaire, grâce à ses reflets métalliques dynamiques, en parfaite harmonie avec les détails bruts du mobilier. Il s'agit d'un grès cérame extra-large à fine épaisseur (6 mm)de la collection Grande Metal Look. Marazzi a fourni pour le projet un grand format personnalisé de 160x160 cm, obtenu en découpant des dalles de 160x320 cm, confirmant ainsi la capacité d'épauler sur mesure toutes les exigences du designer. Dans ce cas, il s’agit d’un impératif technique, des carreaux de sol hautes performances à entretien réduit et sans solution de continuité, mais aussi et surtout expressif. Le charme minéral de la variante chromatique Iron Dark répond, avec une grande cohérence linguistique, à la volonté de donner à l’espace un caractère fort, matérique et urban-chic.

Pourraient vous intéresser aussi..

Collection d'appartenance