Entre verdure et relax : une maison ouverte sur le paysage

Temps de lecture minutes

Réalisée par l'architecte Giuseppe Passaro de GPaSTUDIO, Villa Leonida est une maison sans barrières visuelles nichée au creux de la nature, qui crée une continuité entre matériaux locaux et architecturaux. Ce à quoi contribue le grès cérame des collections Mystone et Grande utilisées en revêtement de façade

Nous sommes à Ventoso, une petite commune d'un peu moins de 2 000 habitants de la ville de Scandiano (Reggio d'Émilie).
Réalisée sur le projet de l'architecte Giuseppe Passaro de  GPaSTUDIO, Villa Leonida est née d'une exigence : celle d'une famille amoureuse de la nature et des espaces ouverts qui rêvait d'une maison sans barrières visuelles pour jouir du paysage environnant.
Observant le contexte et la morphologie du territoire, la conception respecte les règles imposées par la nature du lieu : constituant le soubassement du bâtiment, une grosse pierre freine et soutient une structure en porte-à-faux au-dessus, lui évitant ainsi de glisser en aval. Ici, le regard est ravi par les couleurs et les formes élancées des arbres.
La pente douce des collines permet elle aussi de profiter d'une belle vue panoramique sur Scandiano et la vallée.

Consacrée aux salles d'eau, la partie de la maison située au sous-sol est entièrement en béton armé (sablé et poli), tandis que la zone de vie se trouve au niveau supérieur : un grand espace ouvert avec un double volume, où l'escalier hélicoïdal en fer atteint une bibliothèque-mezzanine qui se prolonge jusqu'à la cuisine, également pleine hauteur.

Le projet propose des contrastes nets et marqués, recherchant à la fois l'équilibre avec la vallée et la colline dont il fait partie et la continuité des espaces intérieurs et extérieurs. « Un contraste formel, spatial et matériel, ainsi qu'un décrochage entre lumière naturelle et artificielle » explique l'architecte « tel était le fil conducteur d'une conception fondée sur le l'idée de sobriété. Dans la résidence, le mur nord donne à voir une surface en bois. Quant au bâtiment, sur la pente de la colline, il reprend les pierres grises de la vallée dont on perçoit les infinies nuance de gris, associées aux dalles qui habillent les murs et le toit avec profilés d'agrafage en zinc-titane de la maison », précise l'architecte.

Le grès cérame, avec son rendu fidèle des caractéristiques esthétiques de la pierre naturelle, a joué un rôle fondamental dans cette intervention: les façades ventilées ont été réalisées avec Mystone Quarzite Platinum, juxtaposée à la collection Grande Metal Look en Iron Dark pour obtenir l'effet fer naturel. Les revêtements muraux et de sol des salles de bains sont en dalles en grès cérame de la collection Grande Marble Look Imperiale, caractérisées par des veines et des nuances qui se détachent de l'uniformité des autres surfaces.