Retour aux sens et à la mémoire collective

Temps de lecture minutes

Les neuf gammes de Crogiolo font passer l'essence de l'artisanat et la tradition céramique du petit format dans un produit industriel. De la brillance de Lume aux surfaces semi-mates et soyeuses de Confetto, en passant par la richesse des décors et des accents de matière de Rice, Crogiolo est l'éloge de l'imparfait

Un retour à la céramique avec son esthétique artisanale et une variation de nuance profonde. Des savoirs ancestraux qui se transmettent dans des processus industriels, tout en restant fidèle à l’origine et à la tradition du matériau : c’est Crogiolo de Marazzi, la collection de carreaux en céramique et grès cérame au petit format et à l’identité multiple, qui rappelle la beauté imparfaite du travail artisanal. L’offre s’étoffe et se diversifie toujours plus, avec neuf gammes : la très brillante Lume ; Memoria, semi-mate et tridimensionnelle ; Rice, avec son blanc, son bleu et ses décors floraux ; le format carré de Zellige ; les majoliques méditerranéennes de Scenario ; les motifs géométriques ou floraux des carreaux de ciment de D_Segni. Pensés tout particulièrement pour la pose au sol, ces derniers se déclinent dans les variantes Blend, avec quelque 16 sujets de décors, Scaglie, qui s’inspire du seminato à la vénitienne et Colore, composé de quatre motifs différents et une décoration de 15 tapis.

Confetto est la dernière proposition de la collection. Son essence même réside dans sa surface semi-mate, comme « dragéifiée » car soyeuse au toucher. Elle est réalisée dans une large palette de couleurs de 12 teintes chaudes et froides et deux formats modulaires de 5×15 cm et 10×10 cm. Une originale structure tridimensionnelle, Savoiardo, disponible au format 5×15 cm dans les 12 couleurs, vient s’ajouter à l’offre. La texture s’inspire de l’historique collection Canne d’Organo, conçue par Nino Caruso pour Marazzi au début des années 1970. Savoiardo est caractérisée par un léger évidement arrondi en son centre qui crée des effets d’ombre au gré des changements de l’incidence de la lumière sur la surface. Un effet tridimensionnel qui met en relief l’irrégularité particulière de la surface et l’aspect du fait main. L’alternance des vides et des pleins de Confetto et la juxtaposition de multiples formats créent des murs vivants et variés, tandis que sa finition semi-mate, qui absorbe la lumière avec douceur, donne à la surface une sensation chaude et veloutée. Confetto est idéale pour toutes les pièces de la maison, de la salle de bain à la chambre, mais aussi pour les revêtements de larges surfaces ou couvertures partielles du secteur Contract, où elle met en relief les éléments architecturaux.

Avec son esthétique intemporelle, Lume est désormais un « classique » de la collection Crogiolo. Ses applications sont toujours plus larges à l’intérieur, comme revêtement de murs équipés, au sol avec des poses alternées pour créer des tapis ou des surfaces irisées, ou sur le fond de cuisines, cloisons et salles de bains. Du secteur HCR aux espaces résidentiels, Lume offre des effets de variation de tons brillants et profonds ainsi que l’irrégularité du fait main au format 6×24 cm, disponible en 12 couleurs.

La gamme Rice, quant à elle, allie brillance et artisanat à des effets 3D et des décors panachés. Les formats rectangulaires 7,5×20 cm et 5×15 cm se juxtaposent au format carré 15×15 cm, permettant ainsi des correspondances et des alternances dimensionnelles. Rice est également déclinée dans une version « plissée », Pleat, et dans de nombreux motifs inspirés de la nature : les accents de matière apportés sur les murs sont à interpréter tant par l’alternance des décors que par la pose.

En général, les multiples gammes de Crogiolo suggèrent un retour aux sens et à la marque de l’Homme. On y retrouve l’écho des traditions manufacturières et des signes qui appartiennent à la mémoire collective, faisant ainsi vibrer les espaces et donnant libre cours à une créativité au-delà des styles et du temps.