<link rel="stylesheet" href="/static/CACHE/css/5d8c706a1b3c.css" type="text/css" media="screen, projection">

Triennale : les quatre courbes évoluent

Soixante ans après sa création, l'iconique carreau en céramique dessiné par Gio Ponti et Alberto Rosselli confirme sa valeur intemporelle.

Triennale : les quatre courbes évoluent

L'iconique carreau Triennale, dessiné par Gio Ponti pour Marazzi à l'occasion de la Triennale de Milan en 1960, et d'où il tire son nom, est entré dans l'histoire du design pour avoir brisé le dogme de la forme carrée ou rectangulaire avec sa forme « quatre fois courbe ». Lecarreau en céramique aux profils sinueux, à la surface brillante et aux multiples couleurs, s'est imposé d'emblée comme un hymne à la modularité et à la flexibilité. Il s'agit d'une prodigieuse trame d’emboîtements aux possibilités illimitées, fondées sur l'harmonie des contraires : vide/plein, positif/négatif, ligne/courbe, horizontal/vertical. Appliqué aujourd'hui à toutes les collections Marazzi, il démultiplie sa force expressive en un jeu infini de textures et de couleurs, tel un langage universel.

Ces prémisses sont aujourd'hui réaffirmées par les nouvelles variantes de Triennale, où la couleur règne en maître dans des finitions brillantes et mates, contrastantes ou ton sur ton. La polyvalence est alors totale, dès l'instant où la forme iconique devient transversale à toutes les collections de la marque, en deux formats (10×15,5 et 30×46,5 cm) pour les deux technologies, grès cérame et monocuisson, au sol comme aux murs. Ainsi, le motif graphique des quatre courbes peut être conjugué avec l'expressivité des résines, des pierres, des bétons et du marbre offerts par la collection Grande, ou avec les dimensions plus architecturales et techniques de la ligne SistemS, ou encore avec les couleurs et le charme rétro de D_Segni du catalogue Crogiolo

Triennaletranscende les époques, les surfaces, les contextes dans un dialogue ouvert et permanent entre histoire et technologie, design et production industrielle, forme et matière, céramique et grès.

Le carreau Triennale est présenté dans l'exposition « Gio Ponti : Amare l’architettura » au MAXXI, Musée national des Arts du XXIe siècle de Rome, jusqu'au 13 avril 2020, avec deux compositions qui l'interprètent en neuf déclinaisons.

Pourraient vous intéresser aussi..