<link rel="stylesheet" href="/static/CACHE/css/a9f821c8cc3d.css" type="text/css" media="screen, projection">

Zallinger : un hôtel « diffuso » d'altitude pour un nouveau modèle d'hébergement

Dans le cadre du tourisme responsable, l'agence noa* agrandit le Refuge Zallinger en Alpe de Siusi et mise sur l'effet naturel de Mystone Pietra di Vals.

Zallinger : un hôtel « diffuso » d'altitude pour un nouveau modèle d'hébergement

Ouvert vers la moitié du XIXe siècle, à 2 200 mètres sous le Sassopiatto, le refuge Zallinger comptait tout autour de lui sept granges et une petite église. Suivi par l'agence noa* de Bolzano, l'agrandissement a recréé l'aménagement d'origine, soit un petit village, en modernisant les formes traditionnelles des alpages du Sud-Tyrol.

Les nouvelles unités se composent de modules préfabriqués en bois, réalisés sur plan, pour mieux s'inscrire dans le contexte. La forme imite celle des hangars pour éviter les reflets des baies vitrées, inappropriées en haute montagne. Les 24 chambres des nouveaux chalets s'ajoutent aux 13 chambres déjà disponibles dans le corps central du refuge, restructuré lui aussi dans l'optique du développement durable et du tourisme responsable. L'hôtel Zallinger a obtenu la certification ClimaHotel et mis en place un plan de mobilité pour minimaliser le trafic automobile.

« Nous voulons proposer des nouveaux modèles de vie et d'accueil qui, d'une part, récupèrent les formes et les matériaux de la tradition, et de l'autre, expriment qualité du design, haut niveau de confort, développement durable », affirme l'architecte Stefan Rier de l'agence noa*. « L'environnement alpin est un système complexe que nous devons comprendre et respecter. Nous pensons qu'il est important d'imaginer des nouveaux espaces pour le vivre : des espaces à mesure d'homme, confortables, accueillants, mais aussi et surtout, uniques et authentiques. »

À l'extérieur des nouveaux chalets, des panneaux coulissants en bois sont installés au niveau des baies vitrées pour offrir, une fois ouverts, une vue spectaculaire sur les Alpes. Lorsqu'ils sont fermés, les panneaux créent de superbes effets de clairs-obscurs dans les pièces. À l'intérieur des chalets et du corps central, les architectes privilégient le bois naturel, posé sur le sol et sur les murs pour recréer l'atmosphère des traditionnels « Stube ».

Dans les espaces communs les plus fréquentés, comme le hall, le restaurant et le spa, aménagés dans le corps central, ainsi que dans les salles de bains qui forment un tout avec la chambre à coucher, noa* a choisi la collection en grès cérame Mystone Pietra di Vals. La collection interprète avec un grand réalisme les couleurs et les veines superficielles du rare quartzite extrait dans le Canton des Grisons (Suisse). Proposée en trois couleurs – Greige, Antracite et Grigio – et en 5 formats – 60x120, 30x120, 75x75, 60x60, 30x60, et en 40x120 cm pour la version de 2 cm d'épaisseur, elle se pose tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Mystone Pietra di Vals concilie l'effet pierre naturelle avec un entretien limité, une performance de pointe, la résistance aux agents atmosphériques et à l'usure. Des facteurs qui ont leur importance en haute montagne, où le climat est rude.

Pourraient vous intéresser aussi..

Collection d'appartenance