<link rel="stylesheet" href="/static/CACHE/css/cdcb7b4edc43.css" type="text/css" media="screen, projection">

Murs, sols et décoration. Conseils pour un mélange de styles parfait

Murs, sols et décoration. Conseils pour un mélange de styles parfait

Des projets de rénovation peuvent parfois impliquer des travaux de démolition et de reconstruction. Dans ce cas, nous devons savoir qu'il existe des structures porteuses (d'une épaisseur de 30 à 40 cm, dont la taille varie selon l'âge du bâtiment et qui ne sont pas modifiables !) et des structures de séparation (cloisons utilisées pour délimiter les espaces à l'intérieur d'un logement).

Le sol est constitué de plusieurs couches : le solivage, qui est la structure porteuse, et dont l'épaisseur est d'environ 25 cm, le support, une couche de mortier et de sable, dans lequel on peut faire passer des fils électriques et des canalisations hydrauliques, et dont l'épaisseur varie entre 4 et 7 cm environ, et enfin la surface finale, réalisée dans une finition adaptée aux goûts de chacun (bois, céramique, résine, etc.) et dont l'épaisseur varie entre 8 et 40 mm.

Le choix des revêtements est une étape très importante à laquelle il faut bien réfléchir afin d'éviter des décisions inconsidérées : n'oubliez-pas que ce sont les murs, les sols et le plafond qui confèrent à chaque pièce la base même de son identité.

Tout ceci pourrait s'avérer utile dans le cadre d'une rénovation plus poussée. Ceci étant, le style de décoration que nous choisissons pour notre intérieur doit nous ressembler et nous représenter le plus possible.

Pour ma part, je vous propose le style « Vintage », un style à mi-chemin entre modernité et tradition.

En se laissant porter par un design qui franchit les frontières du présent, on peut réinventer la conception des espaces et les inscrire dans une optique moderne, en se réappropriant la valeur des meubles et des accessoires qui ont déjà une histoire.

Le temps passe, mais la valeur d'un objet demeure. Nous pouvons utiliser un grès cérame effect bois ("Treverkhome"), comme un beau chêne chaud et accueillant pour les pièces à vivre.

Pour les salles de bain, en revanche, l'idéal est un beau revêtement Marazzi, à la fois élégant et fonctionnel à la fois : je choisirais pour une couleur neutre comme "SistemN" "Pietra di Brera (Evolutionstone)" ou "Brooklyn", qui peuvent également être une alternative au parquet dans la zone living.

Le marché du « vintage » compte de nombreux passionnés : on peut acheter des meubles et des accessoires dénichés dans des caves ou des greniers, dans des ventes aux enchères, chinés sur les marchés des lieux les plus reculés, sur Internet.

Des galeries de mobilier des années 50-70 et de design d'époque se mêlent à des magasins d'antiquités, où l'on peut tomber sur des objets extraordinaires que le temps a marqués de son passage.

Une fois restaurés et mis en valeur, ils retrouvent toute l'authenticité de leur beauté d'origine. Pour ma part, j'ai redécouvert la sobre élégance des années 50, lorsqu'on commençait à découvrir le concept de fonctionnalité qui se fondait dans les couleurs chaudes et accueillantes des meubles.

Aujourd'hui, je marierais le style « vintage » à des tissus de couleurs très vives dans des tons ocre, marron, bleu pétrole et orange.

N'oublions pas les tableaux : harmonieusement accrochés, ils habillent les murs et apportent une belle touche finale à tous les styles de décoration. Dernier point, et non des moindres, l'éclairage : non seulement en tant qu'élément fonctionnel, mais surtout comme accessoire de décoration.