<link rel="stylesheet" href="/static/CACHE/css/9c98e18962e0.css" type="text/css" media="screen, projection">

Envie de couleur!

Envie de couleur!

La COULEUR est le meilleur outil dont nous disposons pour donner une touche de personnalité et une pincée de caractère à notre maison, parce qu'en un clin d'œil, elle communique l'atmosphère et le style d'une pièce. Selon les tonalités utilisées, une pièce peut avoir l'air somptueuse, confortable, accueillante, fraîche, spacieuse ou intime. La couleur fait entrer en ligne de compte des concepts qui vont de la psychologie à l'histoire de la culture, et elle joue un rôle essentiel et capital dans la décoration intérieure.

Avant toute chose, nous devons faire une distinction entre la COULEUR PROPRE (celle de la matière) et la COULEUR APPLIQUÉE (sur une surface). Le projet de décoration intérieure doit tenir compte de l'aspect couleur des finitions (sols) et du mobilier, ainsi que des tonalités que nous voulons donner aux murs d'une pièce. Les matières comme le bois, le marbre et les pierres, et les tissus ont des couleurs propres très fortes, et leur tonalité influence la qualité de la lumière, aussi bien naturelle qu'artificielle.

Il est fondamental de garder à l'esprit que la couleur, de par sa nature, est extrêmement instable et varie selon la finition superficielle de la matière (qui peut être brillante, mate ou satinée), selon la luminosité environnante (ciel serein ou nuageux, heure de la journée) ou selon la proximité avec d'autres couleurs. Il faut toujours se rappeler que, au sein d'une même pièce, la nature des couleurs n'est pas une définition absolue, mais qu'elle est le résultat de la relation entre les différentes tonalités. Quoi qu'il en soit, il est inutile de paniquer. Si nous nous trompons de tonalité, et notamment si nous avons fait le mauvais choix de peinture, la rectification est plutôt simple et pas trop chère. Par contre, il est préférable de choisir très attentivement les finitions d'une maison pendant la restructuration, parce qu'elles sont plus difficiles et plus chères à changer!

Pour la peinture intérieure, l'association des couleurs chaudes, ainsi que celle des couleurs froides, tire avantage de l'introduction de colorations nettes et contrastantes qui revitalisent les pièces. Dans les duos de couleurs, l'intensité et la proportion de chacune déterminent la couleur dominante. Dans les solutions monochromes, par contre, une seule couleur est employée, mais dans une proportion et une intensité variables. Pour donner un coup de fouet à l'ensemble, le designer doit choisir une variété précise de ton et jouer énormément avec le contraste des matières. Un groupe très important est celui des couleurs neutres : noir, blanc et gris. Les plus demandées englobent une grande variété de gradations, des gris froids, des nuances pierre et ivoire aux miels chauds, aux teintes paille et poil de chameau, avec des tonalités qui embrassent le blanc, la couleur crème et l'ocre, ainsi que le gris taupe, le charbon et le chocolat. Mon conseil ? Osez les couleurs uniquement si vous avez la possibilité de les associer et de les rehausser avec un mobilier spécifique.

Pour ceux qui choisissent de s'entourer de couleur, il me vient à l'esprit ColorUp de Marazzi (le nom veut tout dire!); c'est un revêtement de grand format à mince épaisseur aux couleurs brillantes et surfaces lumineuses pour un environnement plein de vie qui évoque la joie de vivre! Si, par contre, votre mobilier est ancien et a un style très classique, préférez les couleurs neutres qui mettent en valeur les détails du « travail d'art ». Parmi les collections Marazzi, par exemple, on retrouve SistemN, carreaux de céramique dédiés aux nuances neutres dans les tons appropriés pour les planchers et les murs afin de créer des surfaces raffinées ayant l'essentialité intemporel.