<link rel="stylesheet" href="/static/CACHE/css/cdcb7b4edc43.css" type="text/css" media="screen, projection">

Maison neuve à l'horizon!

bagno con stile

Choisir les matériaux pour la maison, par où commencer ? L'offre est tellement vaste, quelle pagaïe! 
Les finitions d'une maison, qu'elles soient choisies par le propriétaire ou qu'elles soient déjà présentes au moment de l'achat, ont une influence directe sur la vie de toutes les personnes qui y habitent, et elles représentent la carte de visite par excellence lorsque vous recevez des invités. Depuis quelques années, les revues de design, la télévision et les nombreux magasins de décoration intérieure ont fait disparaître le conformisme général sur l'aménagement de la maison, au profit d'une infinité de situations qui contentent tous les goûts et tous les styles. Il est désormais possible, vu l'énorme variété des matériaux, de transformer n'importe quelle pièce ordinaire en un espace fabuleux. Les matériaux ont tous des caractéristiques spécifiques, et ils se distinguent entre eux par la tonalité, par la finition, par le dessin des veines, par les propriétés techniques, par le poids et par la transmission thermique. La technologie est en évolution constante. Les changements sont rapides et le choix ne cesse d'augmenter sous l'effet des progrès qui ont multiplié les traitements applicables aux surfaces des matériaux traditionnels. À l'heure actuelle, les myriades d'applications et assortiments garantissent des résultats vraiment surprenants, voire même amusants. Mon conseil, c'est de commencer par choisir le matériau en harmonie avec ses propres goûts, d'essayer de garder au maximum une certaine homogénéité au sein de la maison. Dans la salle de bains, il est préférable d'opter pour des matériaux qui conjuguent esthétique et fonctionnalité. Marazzi propose aujourd'hui des produits excellents, comme le « grès effet bois TreverkHome ». 


Il arrive très souvent qu'au tout début du projet maison, les idées sont claires sur les pièces prises une par une (salle de bains, cuisine, etc.), mais elles le sont beaucoup moins sur le projet dans son ensemble. Quel est le secret pour décorer la maison et faire en sorte que toutes les pièces « communiquent » entre elles et qu'elles soient réunies par un seul et même fil conducteur?
J'ai toujours pensé qu'il était nécessaire d'avoir une idée d'ensemble déjà lors de l'étude de projet, parce que c'est à ce moment-là que nous devons absolument tout organiser pour optimiser la fonctionnalité. Pour ce qui est de la décoration, il est préférable de ne pas mélanger trop de styles. Comme je l'ai écrit dans mon libre Welcome Style, j'aime comparer la maison à un vêtement, l'un de ceux que nous portons toujours avec plaisir et qui nous fait sentir à notre aise, l'un de ceux que nous pouvons utiliser à différentes occasions en changeant seulement les accessoires ou en faisant quelques petites retouches. Inutile que ce vêtement porte le nom d'un grand couturier (ou que notre maison porte celui d'un grand architecte). Il suffit de faire attention aux détails de style. Commençons par choisir le style qui nous représente le plus, puis essayons de ne pas trop embrouiller les choses en évitant de faire trop de mélanges. Une fois le style choisi, ajoutons des ouvrages de design et des lampes qui servent non seulement à éclairer, mais aussi à compléter la décoration. 


Aujourd'hui, les maisons sont plus petites et, par la force des choses, les pièces deviennent « multifonctions ». Le dilemme est : je privilégie l'esthétique ou la fonctionnalité ? Existe-t-il une façon d'avoir les deux ? 
Dernièrement, à cause de la crise, l'espace à l'intérieur des maisons a tendance à diminuer. Il est de plus en plus nécessaire d'allier l'aspect fonctionnel à l'aspect esthétique. Le marché propose aujourd'hui une multitude d'accessoires pour ajouter aux pièces qui, jusqu'à présent, étaient considérées comme monofonctions, comme la chambre à coucher par exemple, des « coins » de travail sympathiques et pratiques où se consacrer à la petite administration quotidienne. En effet, les designers font un saut dans le passé à la recherche des secrétaires classiques et, en général, des meubles années 50 et 60, puis ils les transforment en des pratiques bureaux escamotables qui fusionnent parfaitement avec le mobilier de la chambre, dissimulant ainsi le désordre et laissant à la pièce sa destination prévue. Ces meubles sont un exemple typique d'union entre esthétique et fonctionnalité, et ils doivent permettre d'exploiter les espaces au maximum. Ceci étant dit, vu que la maison est notre « oasis de tranquillité », il faut essayer d'intégrer au maximum le côté pratique à l'élégance de la décoration et pas le contraire, en osant même parfois glisser quelques éléments de rupture « modernes » dans le classique ou « classiques » dans le moderne !