<link rel="stylesheet" href="/static/CACHE/css/5ed222c53f38.css" type="text/css" media="screen, projection">

Paola Marella << Que du beau à Cersaie! >>

Paola Marella << Que du beau à Cersaie! >>

Cette année aussi, j'ai eu l'honneur et le privilège de participer au salon Cersaie, où j'étais marraine, non seulement de l'initiative « Cersaie disegna la tua casa » (Cersaie dessine votre intérieur), mais aussi du superbe concours organisé par Marazzi « Il tuo spazio Marazzi ti regala una vacanza » (Votre espace Marazzi vous offre des vacances), qui en est désormais à sa troisième édition.

Cersaie est le salon international numéro un pour l'architecture et pour l'aménagement de la salle de bains qui, comme à l'accoutumée, a eu lieu à Bologne, du 22 au 26 septembre.

D'année en année, cet événement de nature commerciale accueille de plus en plus d'initiatives pour l'architecture, pour la décoration d'intérieur et pour le consommateur final.

Cette année, pour la première fois, Cersaie a complété son exposition avec le bois, avec les marbres et avec les pierres naturelles pour donner une parfaite vision d'ensemble à l'utilisateur final.

Je me suis baladée dans les allées de Cersaie, et j'ai remarqué que les carreaux envahissent désormais toutes les ambiances.

Le carrelage n'est plus seulement utilisé dans la salle de bains et dans la cuisine. En effet, la céramique fait son apparition dans les autres pièces de la maison, comme le salon ou la chambre à coucher. Elle sort mêmepour habiller les terrasses, les balcons et les jardins.

Et n'oublions pas évidemment son utilisation en architecture et dans les applications professionnelles. Il est vrai que les formats grandissent et que les caractéristiques techniques se multiplient. De fait, la céramique devient un matériau multifonctions en mesure de satisfaire à une infinité d'exigences conceptuelles.

Parmi les nouvelles collections Marazzi, ma préférée est Clays, une matière qui me fait penser au cotto de la tradition, mais sous une forme moderne, avec des couleurs très chaudes et une collection de « cravates de revêtement » vraiment originale.

Quand j'ai vu les projets du concours, j'ai immédiatement remarqué que les consommateurs avaient, cette année encore, privilégié lescollections effet bois. En effet, l'interprétation céramique du bois est désormais très impressionnante, et la série Treverk de Marazziprouve que, dans le secteur de la céramique, la technologie a atteint un niveau d'excellence. D'ailleurs, le résultat esthétique est vraiment stupéfiant.

Comme l'année dernière, les projets en lice étaient tous d'une très grande qualité, et le jury a eu beaucoup de mal à sélectionner les trois lauréats.

Je suis contente de n'en avoir pas fait partie, parce que j'aurais été incapable de choisir et j'aurais fait gagner la plupart des participants, ce qui aurait sans doute donné quelques difficultés à Marazzi !

À la 3e place, qui en réalité est arrivé ex-æquo avec la deuxième place et qui a reçu le même prix précisément pour cette raison, la restructuration d'un bâtimenthistorique dans le cœur de Cagliari, où a été posée la collection Treverkchic, présentée à Cersaie l'année dernière, en couleur Noce Francese.

Le projet s'appelle « Quando la ceramica supera il legno »(Quand la céramique transcende le bois) d'Andrea Gatti.

Le projet concerne la restructuration d'un bâtiment historique dans le cœur de Cagliari. Le choix s'est porté sur Treverkchic Noce Francese pour fusionner et pour confondre cette incroyable céramique avec le bois et avec la pierre naturelle. Le résultat est un mélange parfait de nuances ton sur ton qui rehausse et complète les espaces restructurés, en les rendant plus chaleureux, plus accueillants et très élégants.

La médaille d'argent a été décernée à Antonio Giummarra pour le projet « Edificio Plurifamiliare CCC »(Logement multifamilial CCC) dans un quartier de Raguse en phase de développement.

Le bâtiment englobe trois habitations particulières sur plusieurs étages. Pour la façade extérieure, l'architecte a misé sur l'originalité en posant la collection Sistem_A de Marazzi Tecnicasur le toit ! Le projet vise à satisfaire les besoins des maîtres d'ouvrage qui, malgré le contexte unitaire, voulaient se distinguer l'un de l'autre et conserver leur indépendance absolue.

Le 1er prix a été attribué à Patricia Malmenvallpour son projet, à Trieste, qui raconte la restructuration de sa maison dans une optique moderne :

une maison « TOTAL MARAZZI » où les collections Blend, Block, Oficina7, SistemC, TreverkhomeetTreverkway ont été posées pratiquement dans toutes les ambiances de façon harmonieuse et originale.

La lauréate a voulu donner une impression de continuité entre l'intérieur et l'extérieur avec la série Block Silver. Grâce à sa neutralité, cette couleur conjugue à la perfection élégance et polyvalence, et elle se retrouve aussi à l'extérieur sur les marches et sur la terrasse.

Avec le décor Mix de cette collection, elle a attiré le regard sur la frise de la cuisine, alors que dans la petite salle de bains, l'association mosaïque/carreaux rectifiés forme un jeu dynamique qui brise l'effet ton sur ton.

La zone de sommeil est envahie par le châtaigner de la série Treverkway et par la série Blend.

Tous les participants ont fait preuve d'une grande originalité, toutes mes félicitations ! J'ai hâte de voir les surprises que nous réservera le prochain salon Cersaie... je serai au rendez-vous pour ne rien rater !