<link rel="stylesheet" href="/static/CACHE/css/2351ff82ee70.css" type="text/css" media="screen, projection">

Les avantages de la façade ventilée

progetto_architettonico.jpg

• Confort thermique supérieur
• Insonorisation
• Élimination de la vapeur d’eau
• Optimisation de l’esthétique des façades
• Protection contre les intempéries
• Suppression des contraintes thermiques sur le bâtiment
• Élimination des ponts thermiques
• Maintenance facile
• Crédit d’impôt pour les travaux d’économie d’énergie



Propriété Thermotechnique

La propriété thermotechnique du système se base fondamentalement sur « l’effet cheminée » qui se forme dans le vide technique (plénum) de quelques centimètres de profondeur entre le mur périphérique du bâtiment (recouvert d’une couche isolante) et le bardage extérieur de protection. La chaleur rayonnée par le bardage extérieur donne à l’air contenu dans le vide technique des densités différentes qui, à leur tour, provoquent le tirage vers le haut, activant ainsi une ventilation naturelle du bas vers le haut. Ce mouvement de l’air est négligeable en hiver, lorsque le rayonnement solaire est minime sur la façade. Par contre, il prend une toute autre dimension en été.

Dans ce cas, alors qu’une partie du rayonnement solaire incident sur le bardage est acheminée vers l’extérieur, une grande partie de la chaleur infiltrée dans le vide technique est évacuée par le flux d’air, réduisant ainsi l’absorption thermique du bâtiment et la stagnation de la vapeur d’eau dans les murs périphériques. Pendant les deux saisons, la façade ventilée devient une couche de protection à forte inertie thermique. En été, en effet, elle entraîne un décalage de la vague de chaleur, c.-à-d. la chaleur est transmise au bâtiment par conduction en plus petites quantités et uniquement la nuit, lorsque la température est moins élevée. En hiver, la façade allonge le délai de refroidissement des murs périphériques.

Facciata_Ventilata_Funzionamento_Termico-Disegno.jpg